Se connecter

    
Connexion / Inscription

M2 Ingénierie financière : Création d’une filière juridique

Le conseil de l’UFR 06 du 13 décembre 2011 a donné lieu à la création d’une nouvelle filière, plus juridique, au sein du Master 2 Ingénierie financière, destiné en grande partie aux étudiants sortant de la filière Droit-Gestion.

Rappelons que ce Master a été créé il y a une quinzaine d’année, afin de satisfaire à une demande qui n’existait pas à Paris 1 : former des financiers ayant des compétences en droit (avec pour objectif de concurrencer les écoles de commerce).

L’université Paris 1 avait les moyens d’y arriver, sa particularité étant d’être très présente en Droit comme en Finance (contrairement à des universités plus monodisciplinaires comme Assas ou Dauphine).

m2 ingéfi

Aujourd’hui, on constate l’émergence d’une nouvelle population dans ce master : de plus en plus d’étudiants qui possèdent une bonne formation juridique, mais plus légère en finance pure (pour beaucoup, des étudiants sortis de la filière Droit-Gestion).

Ainsi certains étudiants du M2 ne comptent qu’un approfondissement léger de la matière financière (finance de marché).

Or ce M2 est l’un de ceux qui leur est destiné compte-tenu de leurs compétences. Aujourd’hui, le corps enseignant constate qu’une part importante (6 étudiants sur 30, pas tous sortis de Droit-Gestion) ont de grosses lacunes en matière de finance, notamment sur les divers produits financiers.

D’où l’idée de la création d’un nouveau parcours au sein du même M2. Il coexistera alors un parcours Ingénierie financière pure & un parcours plus juridique (avec une valeur ajoutée de juriste), pour des étudiants destinés à une carrière en cabinet d’avocat.

On crée alors 2 filières avec 2 cibles professionnelles. Mais, les étudiants, appartenant au même Master 2, constituent quand même un tout (notamment au regard du réseau d’anciens), amenés à travailler ensemble.

L’enseignement conserve quand même un important socle commun:

Tronc commun de 2/3, parcours particulier de 1/3.

Ainsi, la formation en droit demeure solide dans le parcours Ingéfi, et la formation financière demeure également conséquente dans le parcours juridique.

Selon le directeur du Master, Philippe Raimbourg, ce parcours est vraiment adapté pour une nouvelle population étudiante issue du diplôme Droit-Gestion.